• Bonjour à tous, 

    aujourd'hui j'ai décidé de vous emmener dans une balade au cœur de plantes, c'est un voyage que j'aime beaucoup car il me permet de découvrir toutes ces floraisons sous un autre oeil,et du coup je les trouve encore plus belles !

    De plus, elles me permettent d'essayer d'améliorer ma technique photo, le problème c'est que l'on feuillette des livres photos, on se dit que c'est superbe mais comme on veut essayer de les reproduire, croyez-moi c'est une autre paire de manches ... de quoi s'arracher le peu de cheveux qu'il me reste !!!

    Soyez indulgents, c'est la première fois que je photographie en mode studio, en effet elles toutes été photographiées en intérieur et rassurez-vous j'ai juste récupéré des fleurs fragilisées,  finissant leur vie dans mon intérieur !!

    Prêts, voilà c'est parti !!

    Tout en douceur avec la rose trémière ( Alcea rosea) de la famille des Malvacea,  le nom de rose trémière serait une altération du nom "rose d'Outremer", et aurait été importée auMoyen-äge de Chine, mais comme d'habitude les avis divergent, l'important c'est de l'accueillir dans son jardin !! 

    Au coeur des fleurs ...

    Au coeur des fleurs ...

    Au coeur des fleurs ...

    Continuons notre périple avec un fleur que j'apprécie beaucoup, le fuchsia de la famille des Onagracées est originaire d'Amérique latine et de Nouvelle-Zélande.

    Si vous en possédez, pensez à les mettre à l'abri avant l'arrivée des gelées  !

    Au coeur des fleurs ...

    Au coeur des fleurs ...

    Au coeur des fleurs ...

    Au coeur des fleurs ...

    Au coeur des fleurs ...

    Et pour finir en beauté, je ne vous la présente plus !!

    Au coeur des fleurs ...

    Au coeur des fleurs ...

    Au coeur des fleurs ...

    Au coeur des fleurs ...

    Au coeur des fleurs ...

    Au coeur des fleurs ...

     

     

    Voilà j'espère que le voyage vous aura plus !

    N'hésitez à donner vos commentaires, conseils, critiques ... je ne souhaite que m'améliorer !

    A bientôt.

    Xavier.

     


    2 commentaires
  • Bonjour, aujourd'hui je vais vous parler d'une plante qui m'évoque toujours mon enfance, il y a longtemps on en voyait partout le long des berges et des fossés, et même au milieu des champs de blé apportant leur petite note de gaieté dans ces océans jaune paille, puis sont arrivés les produits de pulvérisation et leur quasi disparation. Depuis, grâce à une prise de conscience, ils reviennent petit à petit coloniser les bords des champs, les talus ... moi, ça me fait plaisir de les revoir !!  Et vous ?

    Il faut dire que cette plante à l'aspect fragile, ne l'est pas du tout, elle a même  réussi à pousser dans les tranchées de la première guerre mondiale et est devenue, par la même occasion, le symbole de de tous ces braves morts au champ d'honneur.

    Pour rappel, le coquelicot ou Papaver rhoeas est une plante annuelle des la famille des Papavéracées, les fleurs se composent de quatre pétales un peu froissées accentuant leur côté fragile.

    Comme tous les pavots, le coquelicot contient des alcaloïdes aux propriétés narcotiques.

    Je vous laisse en leur compagnie ...

    Les coquelicots de mon enfance

    Les coquelicots de mon enfance

    Les coquelicots de mon enfance

    Les coquelicots de mon enfance

    Les coquelicots de mon enfance

    Les coquelicots de mon enfance

     

    Pour profiter un maximum, cliquer sur les photos !

    J'espère juste en croiser de plus en plus dans les années à venir.

    A bientôt.

     


    14 commentaires
  • Comme je vous l'ai déjà expliqué dans mon article précédent, mon grand plaisir en jardinant, c'est d'observer la biodiversité environnante, à tel point qu'il m'arrive trop souvent de laisser tomber les outils de jardinage pour prendre mon appareil photo, et d'aller à la recherche d'un beau portait d'insecte ou celui d'une belle floraison ...

    Le grand désavantage de cette passion, c'est que je passe souvent plus de temps le yeux rivés derrière l'objectif plutôt qu'en train de mettre un peu d'ordre dans mon fouillis végétal !

    Néanmoins quel plaisir, le soir venu, de visionner toutes ces photos, bien évidemment comme je suis loin d'être un photographe professionnel, tout cela est loin d'être parfait, mais j'essaye d'améliorer ma technique en lisant ou en me documentant sur la toile.

    Quelques clichés de cet été ... n'hésitez pas à donner votre avis !

    Bombus pascuorum - Bourdon

     

     Biodiversité au jardin

     

    Aglais io - Paon du jour

     

    Si vous désirez l’accueillir le paon du jour au jardin, sachez que Les femelles pondent sur l'ortie (Urtica dioica) et plus rarement sur le houblon (Humulus lupulus). Les oeufs sont pondus par groupes de 50 à 200, sous les feuilles. 

     

    Biodiversité au jardin

     

    Pieris brassicae - Piéride du chou

    Quant au piéride du chou, la femelle pond ses oeufs sur de nombreuses plantes dont : le chou commun (Brassica oleracea ), la capucine  (Tropaeolum majus ), la moutarde blanche (Sinapis alba), l'alliaire officinale (Alliaria petiolata ), le réseda (Reseda spp.), la moutarde des champs (Sinapis arvensis), le radis sauvage (Raphanus raphanistrum) , le cresson amphibie (Rorippa amphibia), la monnaie du pape  (Lunaria spp) ...

     

    Biodiversité au jardin

     

    Sympetrum sanguineum femelle

     

    Biodiversité au jardin

     

     

    Episyrphus balteatus- Syrphe

     

    Biodiversité au jardin

     

    Pyronia tithonus - Amaryllis

     

    Les femelles Amaryllis pondent des oeufs isolés sur les feuilles sèches des Poacées dont la fétuque (Festuca spp),le chiendent officinal (Elymus repens), l'agrostis commun (Agrostis capillaris), le millet étalé (Milium effusum), le brachypodium (Brachypodium spp.), le patûrin annuel (Poa annua), la fléole des prés (Phleum pratense), le dactylis (Dactylis spp.), le brome dressé (Bromus erectus), la canche cespiteuse (Deschampsia cespitosa)... 

     

    Biodiversité au jardin

     

    Sympetrum sanguineum - Accouplement 

     

    Biodiversité au jardin

     

    Comme vous le remarquez, tous ces papillons ont besoin d'une grande biodiversité pour se reproduire et surtout un besoin important des plantes que l'on a pris la mauvaise habitude de nommer les "mauvaise herbes", alors si vous voulez les accueillir dans votre jardin vous savez ce qu'il vous reste à faire !!!

    A bientôt.


    8 commentaires
  • Depuis ma plus tendre enfance, j'ai le souvenir de m'être émerveillé très tôt des beautés que nous offre la nature tous les jours.

    Au fil des ans, elle a pris de plus en plus de place dans ma vie, mes premières années furent des années de contemplation et de ressourcement. Puis, petit à petit, j'ai pris conscience de sa fragilité et surtout du fait que même à ma petite échelle, je pouvais contribuer à la préservation de sa biodiversité.

    Dans mon petit jardin, loin des canons de beauté et d'esthétisme actuels, les "mauvaises herbes" ont leur place contrairement aux produits chimiques qui y sont bannis depuis longtemps, en fait depuis mon arrivée !  

    Et là, miracle, j'ai constaté au fil des années, une biodiversité sans cesse croissante, des nouveaux papillons, des libellules, des oiseaux ... au début ils ne faisaient qu'un passage éclair et puis ils ont fini par s'y installer, tous comme de nombreux chats d'ailleurs ce qui posent problème de temps en temps surtout lors de l'envol des oisillons, mais je veille au grain !!

    En fait mon jardin me ressemble, je ne suis pas très ordonné et lui non plus ...

    Ces derniers jours, on voit l'automne poindre le bout de son nez, des signes ne trompent, les feuilles tombent, les températures diminuent néanmoins certaines floraisons font de la résistance, aujourd'hui je vous présente quelques roses inhalant toujours leur délicat parfum :

     

    Rosier "Léonard de Vinci"

    Bienvenue chez moi

     

    Rosier "Mullem"

    Bienvenue chez moi

    Bienvenue chez moi

     

     

    Bienvenue chez moi

     

    Rosier "The Shepherdess"

    Bienvenue chez moi

    Bienvenue chez moi

    N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour profiter d'un plus grand format.

    A bientôt.


    3 commentaires